Les PRIX ZWEI !

Dernière mise à jour : 29 janv.

Comment les fixe-t-on ?

Les prix augmentent ! C'est de la folie ! Essence, gaz, électricité, beurre, blé, etc, etc ...

Mais, nos prix restent stables !

=> Explications sur les prix de vente fixés par ZWEI


Les prix de revient :

Lorsqu'on fixe le prix de vente d'un produit, il faut savoir combien coûte sa fabrication, son stockage, sa distribution. On est amené à prendre en compte les coûts variables, liés au produit lui-même et les coûts fixes qui existent quoi qu'il arrive et qu'on répartit sur le nombre de produits vendus.

Dans les coûts variables, on a essentiellement les matières premières qu'on essaie d'acheter au meilleur prix et de meilleure qualité possible.

Dans les coûts fixes, on compte les loyers, les énergies, les taxes, les frais de fonctionnement et les salaires.

S'ajoutent les investissements qu'on traite à part, car amortissables selon des règles comptables et fiscales.


Les prix du marché :

On commence par segmenter le marché en termes de "qualité" de produits et choisir son segment selon ses propres critères. Sur le segment choisi, par exemple "haute qualité artisanale", on évalue les prix pratiqués par les concurrents et on obtient une répartition, avec une moyenne et un écart-type (!)

On choisit alors si on va pratiquer des prix dans la moyenne ou vers le bas ou le haut de l'échelle. Ce choix est déterminant de la stratégie de vente car il va déterminer le point de rentabilité en fonction du nombre de produits vendus.


Le point de vue de l'utilisateur :

Dans la fixation des prix, il faut se mettre à la place du client pour évaluer le budget qu'il pourra consacrer à nos produits en remplacement de sa solution actuelle. A budget égal, aura-t-il un avantage qualitatif et / ou quantitatif ?

Faire un calcul de ce type est très important pour vérifier la pertinence d'un prix de vente.

Prenons des savons de 100 grammes, dont la fonction est de se laver régulièrement les mains dans l'évier. Pour une personne, on considère (essais à l'appui) pourra se laver les mains 300 fois avec un tel savon. Sa durée de vie sera alors de 1 mois. On peut donc sur cette hypothèse établir soit un budget annuel soit un budget "par lavage". Ces deux valeurs devront être raisonnablement acceptables et pourront différentier plusieurs solutions concurrentielles, tous segments confondus.

Pour un budget de 48 € par an (savons Zwei simples, à 4€ pièce), soit environ 0,013 € par lavage de mains, l'utilisateur prend soin de sa peau et de sa santé, préserve l'environnement, économise les ressources fossiles et participe pleinement à l'économie locale.


Les prix ZWEI :


Nous avons fait tous nos calculs sur la base d'une étude de marché et d'un business plan, même si la réalité de terrain nous conduit à revoir en permanence nos hypothèses. Restent fixes les convictions et les valeurs sur lesquelles nous nous appuyons.

Nous faisons le pari de la sincérité : pratiquer des prix justes, surtout en période de crise et de doutes ! Des prix :

  • qui permettent de ne pas faire baisser la qualité ni de nos matières premières ni de nos services,

  • qui nous permettent de continuer d'exister et de poursuivre notre projet,

  • qui répondent aux besoins et aux budgets de nos clients.

Pour cela, nous devons rester agiles et ne pas dépendre de contraintes trop fortes.

Nous pouvons ainsi ne pas répercuter les hausses de matières premières sur nos prix de vente.



Notre logique conduit à proposer une gamme en fonction de la difficulté de fabrication des produits. Ainsi, nos prix de vente se situent à :

  • 4,00 € pour les savons "simples" (100 g) : mono couleur, fragrance basique, formule standard,

  • 5,50 € pour les savons plus élaborés : multi couleurs, fragrances, formules spéciales,

  • 7,00 € pour les savons-shampoings avec des formules particulières,

  • 5,00 € pour le litre de lessive, soit entre 0,25 et 0,50 € par lessive.



50 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout