Interverrouillage Noir Triangles
R&D - Innovation

Innover : C'est dans l'ADN de ZWEI pour faire évoluer le système : l'organisation et l'économie, et aussi les procédés de transformation, en commençant par la priorité de retour au sol des ressources sans émission de GES et de polluants. Innover, c'est chercher et trouver des solutions simples et c'est lutter contre les fausses bonnes idées, souvent guidées par le marketing de consommation.

Procédés de transformation

Un système de recherche permanent doit permettre de mettre au point les meilleurs procédés pour valoriser tous les types de déchets selon nos critères.

Dans le cadre de nos objectifs de traitement de  tous les déchets produits par les ménages, à une échelle locale, une activité de Recherche et Développement est rendue nécessaire pour :

  • nous tenir informer des techniques existantes,

  • les adapter à nos problématiques,

  • en concevoir et développer de nouvelles.

Dans cette logique, les axes d'études sont nombreux et prometteurs :

 

Fertilisants

Les bio-déchets constituent une part importante du volume des poubelles et doivent absolument retourner au sol, qui en a  impérativement besoin !

Nous travaillons sur la technique du lombri-compost, qui offre les meilleurs résultats en termes de populations microbiennes pour vitaliser les sols et ainsi garantir un niveau de rendement acceptable.

Nous mettons également au point des mélanges de différents composts ou supports de culture pour répondre à des besoins de fertilisation bien précis avec adjonction de matières issues des déchets telles que les coquilles d’oeufs, les coquilles de crustacés, le marc de café, la cendre ou le charbon de bois.

Valorisation des lombrics détritivores

Les lombrics de l'espèce eisenia foetidia ont des caractéristiques intéressantes : ils doublent leur population tous les 2 mois et ayant une espérance de vie (dans des conditions optimales) de 4 ans, on peut extrapoler la quantité de vers produits au bout de 4 ans à partir d'un "couple" initial = 16,5 tonnes de descendants ! Sachant que ces petites bêtes sont constituées de 70% de protéines et contiennent de nombreuses molécules utiles, on peut imaginer de nombreux débouchés pour apporter des solutions.


Traitement du polyéthylène par les vers Galleria Mellonella

c

Ces vers sont communs dans les ruches dont ils dévorent la cire d'abeilles. Communément appelés "fausse teigne", nous allons démarrer notre élevage pour lancer nos premiers tests.

 

Valorisation des enchytréides

Espèce de vers qui interviennent dans la dégradation des matières organiques, beaucoup plus petits que nos foetidia, mais avec des caractéristiques différentes et intéressantes. Nous lançons un élevage afin de déterminer précisément ses modes d'intervention.